Championnats de France aux Vieilles-Forges Collonge : « Je vise haut »

Publié le : 19 Juin 2010
Par : Penel Arnaud
 
 - Photo par :

Nouvelle sociétaire du Charleville-Mézières Triathlon Ardennes, Jeanne Collonge aimerait se hisser sur le podium de la course élite demain en début d'après-midi pour sa dernière année chez les U23.

La Forézienne sait cependant que la concurrence sera rude avec notamment l'émergence d'Emmie Charayron et la présence de tous les cadors de la discipline.
Jeanne, comment vous sentez-vous à quelques heures de ce rendez-vous capital ?
« La forme est là. J'ai cependant une petite douleur au pied. Mais, il ne faut pas que j'y pense. Je sais que ça va me blesser encore plus. J'espère simplement que ça ne va pas me faire trop mal et ne pas m'empêcher de courir comme je le souhaite. »
Quel est votre objectif ?
« J'aimerais faire un podium. Pas en U23 (elle avait terminé 2e en 2009 derrière la Beauvaisienne Charlotte Morel) mais au général. Je sais, je vise très haut. Mais, j'essaye d'avoir de l'ambition. J'ai envie d'aller le plus loin possible. »
Connaissez-vous le cadre des Vieilles-Forges ?
« Oui, j'étais là il y a trois ans lors des derniers championnats de France organisés là-bas. Ce sont des parcours qui changent de l'habitude. C'est plutôt bien d'ailleurs. J'aime bien quand ça monte. Lorsque c'est tout plat, je n'apprécie pas. Comme je ne suis pas une grande nageuse, ça peut favoriser les retours. »
« Il paraît que ça donne des frissons »
Vous êtes dorénavant licenciée au CTA. Vous allez donc courir devant votre public.
« Il paraît que ça donne des frissons. C'est Laurence Senelle qui me l'a dit. »
Quelle est la suite de votre programme après cette échéance ?
« Le championnat de France est l'objectif de ma saison. Tout dépendra donc de comment ça va se passer dimanche (demain). Je suis retenue pour une Coupe d'Europe la semaine prochaine à Brasschaat en Belgique qui fait partie des critères de sélection pour les championnats d'Europe U 23 (*). Mais, ce sera en fonction de ma blessure et si je suis contrainte de m'arrêter. »

Recueilli par Sylvain POHU
(*) La compétition continentale devait se dérouler en Pologne à la fin du mois d'août. Mais, en raison des inondations qui ont sévi au mois de mai dans le Nord du pays, elle doit être délocalisée.

> fin de l'info

commentaires


Pas de commentaires pour le moment

Ajouter un commentaire :

Vous devez posséder un compte et être authentifié pour déposer un commentaire.