Gilles Reboul : " La sélection Olympique est pour moi une bonne sélection"

Publié le : 26 Mai 2004
Par : Gilles Reboul
 
Plusieurs sujets me donnent envie de vous faire part de mes opinions du moment :

En premier lieu, félicitations et merci à Gérald Iacono de maintenir l’organisation du triathlon d’Embrun 2004. Cette épreuve reste donc l’objectif de ma saison malgré ma qualification pour Hawaii.

Dans la continuité des belles épreuves, je suis très heureux que NICE reprenne du "punch" grâce à la volonté du comité d’organisation. Belles grilles des prix et belles prestations pour les athlètes ramènent le mythe Niçois.

La sélection finale des quatre athlètes aux Jeux Olympiques d’Athènes est pour moi une bonne sélection. Hormis le fait que Stéphane Poulat et Carl Blasco soient les meilleurs représentants des 2 derniers championnats du monde, ils font partie de mes favoris pour diverses raisons. Stéphane est capable d’un exploit lorsque l’enjeu est grand et là, il l’est, et de plus, c’est la consécration de sa longue carrière. Carl est un soutien psychologique pour Frédéric Belaubre et il a l’expérience de Sydney, mais surtout il peut être le meilleur soutien physique pour l’un ou l’autre. Une stratégie peut-elle être envisageable ? Toute ma déception et ma sympathie vont aux athlètes non retenus car eux aussi méritent leur place. J’imagine très bien ce qu’ils peuvent ressentir et c’est dans ces moments là qu’ils ont besoin de soutien. Connaissant leur professionnalisme ils vont réagir.
Je suis aussi assez d’accord avec les arguments de Franck Bignet lorsqu’il évoque ses prises de risques lors des épreuves importantes, ça passe ou ça casse. C’est souvent passé, mais malheureusement pas quand il fallait.
Pour Cédric Fleureton, je crois qu’il est victime de ses superbes résultats mais surtout de sa légère lacune en natation. Ses courses il les réalise en revenant de l’arrière et dans ce cas il peut ramener avec lui d’autres athlètes pouvant menacer la victoire. Le cas s’était produit aux JO de Sydney.
Chez les féminines, No comment. Désolé pour le dossard de Marion Lorblanchet.
Quoi qu’il en soit, bon courage et bonne chance à tous.

Mon prochain objectif sont les championnats de France longue distance à Lorient.
Les 8 et 9 mai derniers, j’ai repéré les différents parcours et j’avoue que je n’ai pas été déçu. Un, parce que le temps en Bretagne a été splendide (ce qui est rarement le cas n’est-ce pas Cyrille Neveu) alors qu’il a plu un déluge partout ailleurs (du jamais vu). Deux, parce que l’enseignement a été très bénéfique. En effet, j’ai effectué 300 km sur la boucle vélo de 30kms qui n’a rien de facile. Les 20 premiers km le long du littoral sont roulants mais "ventés", tandis que le reste du parcours est une succession de relances avec de nombreux changements de direction. En un mot : USANT.
Les 6,5kms du parcours pédestre autour du lac ne seront pas plus faciles car en dehors d’un petit secteur sur bitume, se succède une série de petites bosses sur un sol stabilisé et passages style cross.
La natation s’effectuera sur un lac moitié eau douce moitié eau de mer. Nul doute que la combinaison sera autorisée. Ce dont je suis sûr, c'est que ce sera un très beau championnat de France.

Après ma seconde place au duathlon de Hyères, c’est une troisième place que j’assure au triathlon de Toulon. Ce week-end du 16 mai, il faisait grand beau sur la plage du Mourillon et sur le Mont Faron. La course se gagne ou se perd dans la descente, nous sommes 4 à basculer au sommet puis le temps de contempler quelques glissades contrôlées de François Chabaud et Hervé Faure qui nous faussent compagnie à Cyrille Neveu et à moi. Je rejoins le parc avec 1’45 de retard mais ravi de n’avoir pris aucun risque. Pas de regret.

Mardi 18 mai, je suis monté à Paris faire un "shooting" pour Sportium. Ce magazine créé par Laurent Gautier (créateur de 220mag), distribué à 300.000 exemplaires dans les boutiques spécialisées et sur de nombreux événements est particulier : il est GRATUIT. La séance photo était destinée à mettre en valeur mes partenaires équipementiers parmi d’autres sur 3 double pages. Attention, ne loupez pas le numéro de juillet.

Un grand BRAVO à René Rovéra, le "gouacheur" pour sa magnifique victoire lors de l'Ironman de Lanzarote.

De son site : http://gilles-reboul.onlinetri.com/

> fin de l'info
 

commentaires


Pas de commentaires pour le moment

Ajouter un commentaire :

Vous devez posséder un compte et être authentifié pour déposer un commentaire.