Publié le: 23 Octobre 2009
Par: Penel Arnaud
Lien: http://marion-lorblanchet.onlinetri.com/
Marion... on y est ! Sympa la vie à Maui...

Marion, Maui… épisode 3

Photo par Marion

Second épisode de la saga "Marion à Maui"... Les tongs à peine posées sur la rouge terre de l'île de Maui, Hawaii, Marion nous donne de ses nouvelles. Direction le Pacifique !

Voici un nouvel épisode de nos frenchies à Maui ...

Le voyage s’est bien passé. Un peu long quand même ! Ben oui faut y aller à l’autre bout de la planète. 12 heures de décalage horaire ... Aie aie aie ça "déboîte". Première nuit (enfin morceau de nuit) la patate à 4h du mat’. Bon ben on va aller faire quelques courses pour se faire à manger la semaine au p’tit market ouvert 24h/24h. Ca fait un peu bizarre d’acheter du poulet, des yaourts ou de la salade à 4h du mat’ ! Petit à petit je commence à récupérer du voyage et du décalage, à m’habituer à la température (qui avoisine les 35° dès le matin de bonne heure)... C’est toujours plus facile de s’adapter lorsque l’on se retrouve dans un endroit paradisiaque ! Lol

De toute les destinations que j’ai pu faire je crois bien que c’est une des plus dépaysantes. Faune, flore, tout est à porté de main :
- Les fleurs tropicales aux formes bizarres aux coloris flashies achetées 50 euros (les 3 tiges) chez le fleuriste ou à Jardiland et qui crèvent au bout de 5 jours parce qu’elles ne se plaisent pas dans votre appart, et bien là il suffit de lever les yeux alors que vous êtes en train de prendre votre petit déj’ en terrasse face à l’océan pour les contempler !
- Autre exemple, ce matin même (hier soir pour vous) en nageant en mer sur le site de la course, j’ai été surpris par une énorme tortue ! Mon bras est passé à 30 cm d’elle alors qu'elle reprenait sa respiration en surface avant de replonger explorer le fond. L’eau étant tellement claire que j’ai pu la suivre du regard un long moment au milieu des bandes de poissons multicolores et autre végétation aquatique. Trop impressionnant et "émouvant" !
Par contre un truc un peu moins drôle, en début de semaine un surfeur s’est fait croquer par un requin... Bilan 100 points de suture. Cela s’est produit sur la plage où on est logés, réputée dangereuse et non sécurisée. Donc pas de plouf sur ce côté-là (même pas un seul orteil) !

Ce matin aussi était l’occasion d’aller repérer un peu les lieux de la course. Les parcours vélo et à pied sont interdits à la reconnaissance. C’est pour garder l’effet de surprise le jour J. Cependant un "practice" est mis à disposition pour tester le revêtement, peaufiner la dureté de la fourche, la pression des pneus, se familiariser un peu avec l'environnement...
Heureusement que Franky (Batelier), Oliv’ (Marceau) et Jacky ("Ekoi’ Boss") sont là, parce que moi j’ai pas encore vraiment le feeling pour "affiner" la pression des pneus et tous ces détils techniques...

C’est cool parce que comme ça j’apprends pas mal de trucs au fur et à mesure... Y'a encore pas mal de boulot ! Lol

Par contre je suis revenue de la reco terrorisée et avec un coup au moral. C’est un truc de foooooouuuuuuu ! Toute les vidéos que j’ai pu mater sur internet à propos de Maui ne permettent pas de se rendre compte de la réalité. C’est vraiment particulier comme revêtement. Parfois on passe de gros cailloux de lave à une espèce de poudre dans laquelle t’y vois rien du tout, et où, boom d’un coup il y a des cailloux cachés qui te font perdre contact avec le sol. Bref un coup t’es aveuglé, après tu voles dans tout les sens, puis t’es secoué, et ensuite un virage serré et là tu te demandes bien comment il va falloir tourner ! Vu le côté tranchant des pierres ça ne donne vraiment, mais vraiment pas envie de tomber !

Bon ben maintenant que je suis là, il va bien falloir y aller sans trop se poser de questions. Les 3 gars m’ont expliqué où il était important de bien produire son effort et où être prudente et sage. Mais eux aussi m’ont dit qu’ils avaient tout de même une appréhension en ce qui concerne la partie vélo car c’est très particulier comme course et que c’est pour eux l'XTERRA le plus difficile et atypique du circuit avec en plus une chaleur à gérer.
Enfin eux ça fait pas 6 mois qu’ils ont débuté !

Il me tarde tout de même de faire la course (même si après le practice j’avais envie de "pleurer" !). Ca va être une course difficile, de guerrier et c’est ça qui m’excite... c’est toujours plus facile de dire ça à 3 jours de la course qu’on on est tranquillement assis dans son fauteuil en train de siroter un Coca bien frais !

> fin de l'article

commentaires


Pas de commentaires pour le moment

Ajouter un commentaire :

Vous devez posséder un compte et être authentifié pour déposer un commentaire.