Publié le: 28 Mai 2009
Par: Penel Arnaud
Lien: http://beaune-monnot-triathlon.onlinetri.com/
Benoît RacadotNicolas RouxYannick Henry

Le Beaune Monnot à l'honneur à Lanzarote

Photo par Xtriathlon

Ce samedi 23 mai, le Beaune Monnot triathlon présentait 4 athlètes au départ du second Ironman au programme du club pour cette saison 2009 de triathlon. Après celui de Chine en avril qui avait vu la brillante qualification pour Hawaii d'Arnaud Bouvier, lequel remportait son groupe d'âge, c'est aux Canaries sur l'île de Lanzarote que se rendaient Kévin Pilette, Benoît Racadot, Nicolas Roux et Yannick Henry.

Fidèles à la réputation du club, c'est dans la bonne humeur mais avec la ferme intention de faire honneur au célèbre maillot orange bourguignon que nos quatre beaunois s'élançaient à 7h00 dans les eaux de l'océan atlantique. Deux tours de 1,9 km chacun composent la partie natation qui s'effectue de manière plutôt agitée : les quelques 1300 concurrents ayant été réunis sur la plage en une seule colonne de 20m de large, tout le monde avaient à cœur de s'extirper du peloton pour rejoindre au plus tôt le parc à vélo…

Avec un temps de 57 minutes, Kévin Pilette est le premier « Monnot » à entrer dans l'aire de transition, suivi par Benoit Racadot (1h01), Yannick Henry (1h03) et Nicolas Roux (1h07). Benoît Racadot a la désagréable surprise de retrouver la roue arrière de son vélo crevée, une réparation qui lui coûte de précieuses minutes très dommageables dans la perspective d'une qualification pour les championnats du monde à Hawaii en octobre.
Mais il en faut plus pour faire vaciller un beaunois et sitôt la réparation terminée, le dossard 707 met "la machine en route" comme l'on dit dans le jargon, tant et si bien qu'il refait son retard sur son coéquipier Nicolas Roux aux environs du kilomètre 60 sur les 180 que comptent le parcours. A ce moment de la course, le plus dur est à venir avec l'ascension du célèbre mirador Del Rio, face au vent violent, une caractéristique de l'île. Dans ces conditions, Nicolas Roux est plus à l'aise que Benoît Racadot qui paie sans aucun doute les efforts consentis pour revenir dans la course. Plus à l'avant, Kévin Pilette devance Yannick Henry : ces deux-là évoluent aux alentours de la 50ème place et entrent dans cet ordre au parc à vélo, suivis quelques minutes plus tard par Nicolas Roux puis par Benoit Racadot.

Solide comme un beaunois ! C'est lors du marathon que les hommes en orange ont souvent construit la réputation du club bourguignon, creuset de triathlètes spécialistes du longue distance. Et encore une fois, les quatre athlètes du président Eric Millard se sont montrés à la hauteur, connaissant certes des fortunes diverses, mais faisant preuve de caractère et de courage en tout instant.

Kévin Pilette tout d'abord, affichait la ferme volonté de boucler un marathon en moins de 4 heures pour sa seconde venue à Lanzarote. Mission accomplie avec au bout l'accès mérité à la troisième marche du podium de la catégorie d'âge 18/24 ans.
Nicolas Roux ensuite qui avec un solide marathon en 3h39 améliore de plus de 30 minutes son temps sur la distance Ironman. L'apprentissage se poursuit pour Nico qui, tout comme Kévin, sera bientôt en mesure d'ambitionner un slot pour Hawaii.

Benoît Racadot, le malchanceux du jour, connaît des douleurs au genou, une blessure contractée il y a un mois au Portugal, lors du triathlon de Lisbonne. Mais un beaunois n'abandonne pas ! Et c'est au courage que notre homme, déjà finaliste à Hawaii par trois fois, rejoint la ligne d'arrivée.

Yannick Henry enfin, parti au marathon sur des bases élevées, ne faiblit pas et boucle les 42,195 km en 3h12 et 11 seconde. Terminant 7ème de sa catégorie, il décroche sa place pour Hawaii, 3 ans après une première participation.

D'autres épreuves vont donner l'occasion aux triathlètes du BMT de grossir leur délégation à Hawaii : l'Ironman de Nice le 28 juin, celui de Francfort et enfin Klagenfurt en Autriche en juillet qui vont sans nul doute voir briller les tenues oranges bourguignonnes.

Auteur : Yannick Henri

> fin de l'article

commentaires


Pas de commentaires pour le moment

Ajouter un commentaire :

Vous devez posséder un compte et être authentifié pour déposer un commentaire.