Publié le: 30 Mars 2009
Par: Penel Arnaud
Mitch Anderson, Pat Vernay, second et premier de l'IM Australie 2008

Anderson/Vernay, respect mutuel

Photo par ASI Photo

Traduction(s) : en

L'Ironman Australie offrira ce week-end un spectacle de très grande qualité, avec chez les hommes un plateau constellé de stars, comme jamais il n'a été permis de le voir sur l'île-continent. Mais outre la présence d'un double Champion du Monde Ironman, c'est le duel Anderson/Vernay qui attirera tous les regards. Nous avons réuni en exclusivité les deux hommes, quelques jours seulement avant le départ…

To Mitch : Salut Mitch et merci de nous accorder un peu de ton temps avant cette course un peu particulière pour toi. Tu as en effet été victime d'un accident à vélo il y a 10 jours et opéré en urgence sous anesthésie générale. Comment vas-tu ?
Mitch Anderson :
Ha! Oui, ça a été une rude épreuve! J'ai eu à prendre une décision très rapide pour éviter un obstacle et j'ai finalement "freiné" avec ma figure, ce que je ne peux espérer à qui que ce soit de faire! J'ai eu besoin d'une antisepsie profonde et de nombreux points de suture sur le visage, mais à la finale, je m'en suis vraiment remis rapidement. Je suis seulement 90% aussi beau que j'ai l'habitude d'être ...! Il faut à cette occasion que je remercie mon sponsor principal Giant qui m'a livré un nouveau vélo seulement 5 jours après mon accident.

To Mitch : Penses-tu, comme tu le disais il y a quelques jours, être à 100% de tes capacités pour l'Ironman Australie qui a lieu en fin de semaine?
Mitch Anderson :
Je pense que je suis près de revenir à mon plein potentiel, mais j'ai dû changer ma préparation suite de cet accident. Je l'ai diminuée  et fait plus de volume jusqu'au week-end passé, et il sera intéressant de voir si cela m'a profité pour gagner à Port Macquarie. Je n'ai pas couru depuis l'IM Japon l'année dernière, après avoir subi une autre blessure, et il sera intéressant de voir mon niveau de forme physique. J'espère vraiment être au meilleur niveau un peu plus tard, afin d'exceller cette année à Kona.

To Pat : Hello Patrick. Comment as-tu réagi lorsque tu as appris l'accident de Mitch ?
Patrick Vernay : On a tous peur de faire une chute ou de se faire renverser à l’entraînement. On pense que ça n’arrive qu’aux autres mais quand cela concerne  quelqu’un que l’on connaît, on s’aperçoit qu’on n’est à l’abri de rien. Quand j’ai vu la photo de Mitch après son intervention je me suis dit qu’il avait eu beaucoup de chance et que ça aurait très bien pu m’arriver.

To Pat : L'optimiste de Mitch semble indestructible. Penses-tu que cela peut l'aider à te contester ton titre jusqu'au bout?
Patrick Vernay : Mitch est un grand champion. Il a toujours le sourire et c’est à chaque fois un plaisir de le rencontrer. Il n’a pas eu de chance ces six derniers mois. Il a connu des soucis qui l’ont empêché de finir Hawaï l’an dernier et à peine remis le voilà à nouveau au tapis. Du moins c’est ce que je pensais jusqu’à ce que j’apprenne qu’il s’alignerait quand même. Là j’avoue que je me suis dit « il est fou ».

Néanmoins je ne pense pas qu’il pourra être à 100% et je crois que c’est pour avant tout honorer la promesse qu’il avait faite suite au décès de son ami qu’il sera au départ. Deux heures sous anesthésie, ça doit quand même vous diminuer un peu mais avec Mitch on peut toujours s’attendre à un truc énorme, alors on verra.

To Mitch : Patrick Vernay, vainqueur deux années de suite en 2007 et 2008 part favori de la course. Que penses-tu de lui et de ses qualités ?
Mitch Anderson :
Pour commencer, il semble que Patrick est le parfait "prédateur". Il semble ne pas avoir de faiblesse, il sait à quoi s'en tenir depuis ces années en Australie, et depuis ce temps il a perfectionné ses techniques de natation / vélo / course... alors maintenant, il semble que l'IM Australien fait partie de sa liste de profits! Gagner encore et encore ici. Cela dit, c'est aussi une personne très généreuse, il m'a même envoyé un mail pour s'assurer que j'allais bien après mon accident, la semaine dernière. C'est donc formidable de se mesurer à Patrick, mais je ne suis pas "foutu". J'espère que Patrick sera dans son meilleur jour, dimanche prochain.

To Pat : Ta préparation du début de saison a été un peu chaotique; penses-tu être en mesure de remporter un triplé qui serait un véritable événement ?
Patrick Vernay :
Tim Deboom sera l’homme à battre. Deux fois vainqueur à Hawaï ça résume tout et je crois que des explications supplémentaires ne serviraient à rien. Il est certain que je ne serai pas aussi prêt que je l’étais pour Roth ou Hawaï mais je serai au départ pour gagner et non pour faire de la figuration même si certains noms qui figurent sur la start list vont me donner du fil à retordre.

To Mitch and Pat : Vous ne serez pas seuls messieurs, car la concurrence est grande ! Tim Berkel après sa victoire à Busselton en décembre, Tim de Boom,donc, pour son retour au plus haut niveau, Mathias Hecht et sa huitième place à Hawaii, Pete Jacobs et son récent titre de Champion d'Australie LD, ou encore le vétéran Jason Shortis (40 ans l'an prochain)… de nombreux prétendants au titre qui se feront un plaisir de vous barrer la route ! Que pensez-vous de cette liste de stars ?
Mitch Anderson : Je pense que ça sera la plus difficile course en Australie depuis de nombreuses années. Pas depuis que Peter Reid est venu il y a 7 ans, et où nous avions eu un champion du monde qui courait sur l'Ironman d'Australie. DeBoom aura du mal à obtenir la condition nécessaire pour cette course alors qu'il s'entraîne dans l'hémisphère nord, mais un double champion du monde ne doit jamais être sous-estimé. Je pense que ce sera la dernière tentative pour Jason pour le titre qu'il espère depuis si longtemps et je souhaite qu'il puisse réaliser ses ambitions, si je ne suis pas dans mon meilleur jour. Si j'avais à parier sur quelqu'un, ce serait sur lui que je miserais mon argent. Je pense qu'il est encore trop tôt pour attendre Tim Berkel comme champion sur un parcours comme celui-ci, car il est beaucoup mieux adapté à un vélo avec moins d'ascensions.

Patrick Vernay : Je pense que depuis trois ans c’est la plus belle start list à Port Macquarie. Les noms que tu viens d’évoquer sont tous des candidats à la victoire. Ce sera une belle course et l’occasion pour moi d’enrichir encore mon expérience personnelle. Je tiens avant tout à entériner ma qualification pour Hawaï. Le reste ce sera du bonus même si un triplé me permettrait de frapper fort en début d’année et de me mettre ainsi bien en confiance pour la suite.

Merci messieurs pour cette interview au pied levé, seulement quelques jours avant une des courses les plus importantes de votre saison !

Patrick Vernay : Toujours un plaisir de rendre service à Xtriathlon et de parler de notre magnifique discipline.
Mitch Anderson : Un grand bonjour à tous les Français ! J'espère vous voir bientôt (news exclusive à venir) !

 

> fin de l'article

commentaires


Pas de commentaires pour le moment

Ajouter un commentaire :

Vous devez posséder un compte et être authentifié pour déposer un commentaire.