Publié le: 20 Novembre 2008
Par: Penel Arnaud
Lien: http://simon.billeau.free.fr/
Simon Billeau à Gérardmer

Simon Billeau, un pro à Busselton

Photo par Michel Auriac

Discussion avec le Champion du Monde triathlon LD en Groupe d'Age 2007. Pour 2008, Simon Billeau se lance sur la distance reine du triathlon Longue Distance, l'Ironman. Il sera aux côtés de Patrick Vernay au départ de l'Ironman de Busselton en Australie le 7 décembre prochain… en catégorie Pro

Xtriathlon : Bonjour Simon, peux-tu te présenter un peu pour nos lecteurs?
Simon Billeau : Bonjour, j’ai 26 ans, je vis à Poitiers, ville où j’ai fais mes études (Master à la Faculté des Sciences du Sport) parallèlement à l’entraînement au sein du CREF Triathlon Poitou-Charentes. Poitevin par adoption, je suis licencié au Stade Poitevin Triathlon depuis maintenant 4 saisons. J’ai trouvé mon équilibre dans ce club et la stabilité d’une structure d’entraînement associée aux infrastructures hors-norme dont nous disposons.

Xtriathlon : Qu'est ce qui t'as décidé à franchir le cap et à t'aligner sur Ironman?
Simon Billeau : L’Ironman Western Australia n’a pas été ajouté au calendrier sur un coup de tête après une saison en demi-teinte. Mon entraîneur, Paul Mahon et moi-même avions décidé dès janvier de m’aligner sur cette épreuve pour pouvoir concilier la compétition sur le circuit fédéral durant la saison en France. Mais nous sommes persuadés que je suis intrinsèquement plus fait pour l’Ironman que pour un format « B ».

Xtriathlon : Comment s'est déroulé ta préparation? As-tu un coach?
Simon Billeau : Ma préparation s’est déroulée telle que je l’avais prévue, presque sans anicroche, hormis une chute à l’entraînement en cyclisme à 10 mètres de descendre du vélo sur une bande blanche… et aussi un accident suite à l’ouverture d’une huitre. Lol.
J’ai géré ma préparation seul. J’alternais 2 semaines d’entraînement à charge progressive avec une semaine de récupération pendant 3 mois. J’ai terminé par une semaine à 37h. Le plus dur n’a pas été le volume d’entraînement mais plus le respect de l’intensité malgré le froid et la pluie notamment en vélo. En course à pied, ça m’est arrivé de fractionner à la frontale du fait du raccourcissement des journées.

Xtriathlon : Comment t'entraînes tu? Seul ou en groupe?
Simon Billeau : Habituellement, je m’entraîne avec Boris Dessenoix et Stephan Bignet. Nous sommes quasi-inséparables. Mais, comme ils avaient coupé leur saison, j’ai dû m’entraîner seul. J’avoue que malgré la monotonie des séances longues -quelques 6h en vélo- le fait de s’entraîner seul m’a permis de respecter au plus juste les allures imposées. Dès janvier, je reprendrai l’entraînement avec mes camarades et les nouveaux athlètes qui ont intégré le CREF afin de préparer la saison fédérale et l’Ironman de Port Elizabeth en Afrique du Sud.

Xtriathlon : Quel est ton objectif en t'alignant à Busselton?
Simon Billeau : Tout d’abord, comme c’est une nouvelle expérience et une nouvelle distance, je ne me mets pas de pression particulière même si j’espère secrètement intégrer le Top 10 et réaliser moins de 9h.

Xtriathlon Comptes-tu poursuivre dans la voie de l'Ironman ou c'est juste une expérience de plus pour toi?
Simon Billeau : J’avoue que c’est une expérience nouvelle que j’imagine enrichissante quelle qu’en soit le résultat. J’ai bien l’intention de performer sur le championnat du Monde de la spécialité à Hawaii mais il faut être patient. En regardant de plus près les CV des athlètes qui intègrent régulièrement le Top 15 à Hawaii, on remarque qu’ils ont en général plus de 30 ans et, sauf exception rare, ne performent pas dès la première participation.

Xtriathlon : Tu aimes:
Simon Billeau : Ma petite amie, les balades en VTT dans la nature, les soirées entre amis, le beau matériel en triathlon, le soleil.

Xtriathlon : Tu n'aimes pas:
Simon Billeau : Les pesticides déversés par les agriculteurs, les personnes roulant en 4x4, l’hiver.

Interview réalisée par Raphaël Mentrel

> fin de l'article

commentaires


Pas de commentaires pour le moment

Ajouter un commentaire :

Vous devez posséder un compte et être authentifié pour déposer un commentaire.