Publié le: 07 Janvier 2008
Par: Penel Arnaud
Lien: http://www.santesportsociete.fr/index.html
Votre ligne pour cet été ?

Retrouvez votre ligne pour cet été

Photo par Getty Images

Les fêtes ont laissé d’inévitables traces chez une très grande majorité d’entre nous. Pour d’autres de nouveaux objectifs imposent une nouvelle « ligne » qui ne sera pas si facile à trouver sans quelques conseils. Il est désormais temps de se prendre en mains !

L’hiver est toujours là, mais la douceur et les premiers rayons de soleil vont venir vite. Il faut donc dès maintenant se remuer pour essayer de prendre le dessus sur son poids et sa forme afin d’être au top cet été.

Muculation et cardio-fréquencemètre… le duo idéal
Endurance et musculation ou cardio et endurance musculaire sont deux éléments compatibles qui vous permettront de très vite retrouver votre forme et votre minceur. C’est la combinaison de ces deux éléments qui va permettre à votre organisme de puiser l’énergie dans la masse graisse.
Dans ce type d’effort il ne faut pas hésiter à remplacer la course à pied par de la natation, du vélo, de la marche forcée. D’autre part il faut toujours dans l‘effort respecter un élément, le cardio, afin que votre FC soit toujours au moins à 65% de votre FCM c’est à dire toujours dans le créneau endurance.

Coté sport gardez votre salle de gym ou votre exercice de musculation mais restez bien dans le créneau circuit training c’est à dire avec des exercices à longues répétitions (au moins 15) des poids légers (sensations de chaleur au bout de 15 répétitions). La récupération entre les séries devra être au maximum de 40 secondes, toujours en restant dans le domaine aérobie ou endurance.

Jetez votre balance !
Préférez contrôler votre état de forme et la façon de vous sentir dans vos vêtements habituels plutôt que de vous braquer sur l’aiguille de la balance.
Ce qu’il faut savoir c’est que même les balances à impédance les plus sophistiquées ne sont pas fiables. La plupart mesurent simplement le taux de masse graisseuse et le taux de masse maigre ou l’eau simplement sur le bas du corps (bassin), l’impédance n’étant pas assez forte.

Faites la vérification de votre balance si vous y tenez.
Pesez-vous et notez les taux
Exemple : 62 kg, taux masse graisseuse 23% taux hydrique : 53% etc.
Prenez un poids (altère identifiés par ex 5kg)
Pesez-vous une deuxième fois avec l’altère, si vous trouvez toujours 62 + 5 = 67kgs avec les mêmes taux qu’au-dessus, votre balance est fiable, mais si vous avez un taux différent c’est qu’il y a problème (il est impossible que du métal ait une masse graisseuse ou/et de l’eau. Pesez-vous plutôt régulièrement, par exemple une fois par semaine afin d avoir une idée de votre poids…

Prenez plutôt vos mensurations :
Vos prétentions sur votre ligne c’est plutôt au niveau des mensurations qu’il faut les trouver : prenez vos « mesures », tour de taille, poitrine, biceps, épaule, bassin, cuisse, mollet, notez-les et 3 semaines après votre entraînement cardio reprenez vos mensurations.
Et vous comprendrez… en sachant qu’au niveau du poids cela peut évoluer aussi pour les plus gras mais dans tous les cas pas plus d’un kg par mois sinon c’est douteux.

La motivation
Comme pour préparez un marathon un triathlon ou encore un examen, il faut se préparer et se motiver à long terme. Vous devez donc planifier votre stratégie sur plusieurs semaines, au moins deux trois mois. Il est plus efficace de perdre quelques grammes chaque semaine plutôt que d’adopter un plan draconien, dangereux pour votre santé, générateur de stress et inefficace à long terme.
Recherchez de bonnes raisons comme votre apparence, l’envie de courir de se sentir bien dans sa peau, ou simplement la prévention des blessures ou des traumatismes du vieillissement ou de la non-activité. Ne perdez pas de vue que l’inactivité ou l’âge ne sont pas des excuses et qu’il faut se bouger pour être bien et mieux résister aux attaques des virus etc.

Quelle alimentation ?
L’analyse est le maître mot d’une bonne alimentation. Lorsque vous aurez réussir à analyser ce que vous mettez dans votre assiette, et que vous pourrez faire le tri entre le bon et le moins bon pour votre organisme, vous aurez fait la moitié du chemin vers la diététique du sport, et même la diététique simplement.
Dressez une liste de vos mauvaises habitudes et déterminez les solutions qui vous permettront de les remplacer progressivement. Inutile de brusquer votre organisme.
Par exemple, si vous avez l’habitude de consommer des sodas (les ennemis numéros 1 de votre santé), commencez à les couper par de l’eau pour progressivement les éliminer et les remplacer par de l’eau…
Le contenu de votre frigo est primordial. Eliminez aussi mais progressivement toutes les tentations sucrées ; votez pour les produits allégés qu’on trouve désormais en grandes surfaces.

Changez vos habitudes surtout celle de la télé… Remplacez votre plateau télé par un fromage à 0% ou allégé avec des fruits ou de la compote allégée ou de la confiture. Remplacez une pizza par un sandwich maison avec deux tranches de pain complet (cela se vend en paquet et tranché) avec une crudité (tomate ou salade) et une tranche de jambon de poulet dégraissé.
En ayant tous les ingrédients à portée de la main vous pourrez :
- éviter de vous précipiter vers les pâtisseries
- éviter le grignotage (à remplacer par un fruit frais ou un fromage non gras)

En fait :
Il faut que votre performance ne soit pas indexée à votre chronomètre ou à votre balance mais simplement sur le bien-être.
40 minutes à 1h30 d’effort au moins autre fois par semaine et une diététique adaptée, et vous vous sentirez mieux dans vos baskets, mieux dans votre tête et… mieux dans votre assiette !

Auteur : Antoine Egiziano
http://www.santesportsociete.fr/index.html

> fin de l'article

commentaires


Pas de commentaires pour le moment

Ajouter un commentaire :

Vous devez posséder un compte et être authentifié pour déposer un commentaire.